AMAP de La Garenne

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, août 29 2016

Informations sur l'abonnement Champignons - Saison 2016-2017

Veuillez trouver dans ce billet toutes les informations relatives à l'abonnement au panier mensuel de Champignons.

Merci de les lire attentivement !

Lire la suite...

dimanche, juin 12 2016

Oeufs

Nous vous proposons à partir du mois de septembre 2016 un contrat oeufs avec un producteur de Normandie.

La livraison aura lieu tous les 15 jours de septembre 2016 à juillet 2017.

Il propose :

  • 12 oeufs: 5,20 Eur
  • 18 oeufs: 7,80 Eur
  • 24 oeufs: 10,40 Eur

Télécharger le contrat : Contrat Oeufs 2016-2017

Quelques informations sur le projet :

Cet élevage se situe en Basse-Normandie dans l'orne et a pour but la production d'œuf bio afin d'approvisionner en direct une à deux Amap. Ce petit élevage sera mise en place sur une prairie naturelle fauchée pour le foin durant plus de 20 ans qui délivrera un parcours de plus 8 m2 par poule.

Les bâtiments seront mobiles et réalisés en bois pin douglas naturel offrant plus de 4 m2 par poule et maximum 40 poules par logement afin de préserver un confort et la bonne santé des animaux. Enfin, les poules bénéficieront d'une alimentation 100% bio et équilibrée, important car la qualité de l'œuf en dépend et ceci sous contrôle et certification par CERTIS AB.

lundi, mai 30 2016

Photo du panier

Voici un aperçu du joli panier de la distribution de mercredi dernier.

Panier du 25/05/2016

Merci à Céline Morgado pour la photo.

jeudi, mai 26 2016

Fromages de chèvre - Chèvrerie des Simmonières

Christel Djedaini viendra mercredi 1er juin pour livrer ses fromages de chèvre.

Vous pouvez passer commande comme d'habitude, auprès de Marie-Noël.

vendredi, mai 6 2016

Le bureau 2016-2017

Pour signaler un problème pour assister à la distribution ou pour récupérer votre panier, merci d'utiliser l'email.
Pour un problème de dernière minute, le jour même, pour récupérer votre panier, merci d'appeler ou envoyer un SMS pendant la distribution à ce numéro : 07 68 33 65 67

Corinne Applaincourt

Claire Autruffe

Anita Beldiman-Moore

Emmanuel Bethune

Alexandre Charrière (trésorier)

Natacha Chauvin

Marie-Claude Delas

Cécile Delaunay

Isabelle Lelièvre (secrétaire)

Marie-Noël Lequeux

Christelle Noël

Eva Pena

Julien Reitzel

Stéphanie Riger

Ilana Setton (présidente)

lundi, avril 4 2016

Pommes du 6 avril

Ce mercredi 6 avril, Véronique et Xavier nous livreront les pommes d'avril, des fuji et des jonagold, avant dernier panier avant l'été.
C'est Christelle Noël qui les aidera à s'installer à 18h30 et prendra leur suite à 19h45.

Pensez à ramener vos contrats et chèques pour qu'ils puissent les récupérer au plus vite.


Ils proposent également d'ajouter au contrat une livraison régulière de jus et/ou de gelée (autant de bouteilles ou de pots par mois à 4€ l'un ou l'autre). Je l'ai ajouté au contrat téléchargeable sur le site. S'il y a des intéressés parmi ceux qui ont déjà remis leur réabonnement, faites-moi signe pour qu'on le modifie.

En ce moment ils taillent les Melroses. Les boutons grossissent doucement car il ne fait pas vraiment chaud le matin...mais ça va venir !

Le nouveau calendrier est sur le site :
La reprise à la fin de l'été est pour le 24 août. Je l'assurerai.
Mais j'ai besoin de volontaires pour les suivantes :
14 septembre
12 octobre
16 novembre
14 décembre
11 janvier 2017
08 février
08 mars
19 avril
10 mai

Merci de m'en informer mercredi lors de la distribution.

mercredi, mars 30 2016

Portes ouvertes Brasserie Volcelest

La brasserie Volcelest organise ses portes ouvertes le samedi 9 avril.

Télécharger le flyer

jeudi, mars 24 2016

Compte rendu de l'AG 2016

L'assemblée générale s'est tenue le samedi 12 février 2016 au KAMU. Le compte-rendu est disponible :

Compte-Rendu_AG_mars_2016.pdf

jeudi, mars 10 2016

Vente découverte de confiserie le 16 mars

Christelle HIE nous fera découvrir ses confiseries « La Petite Abeille de Normandie » pendant la distribution de mercredi 16 mars.

Vous trouverez dans le fichier ci-dessous les tarifs :

Grille tarifaire La petite Abeille de Normandie

Pétition - Contrez les lobbies à l'Assemblée Nationale !

 

Seule une pression massive des citoyens peut contrer l'influence grandissante des lobbies de l'agrochimie et décider les députés français à interdire une fois pour toutes les pesticides tueurs d'abeilles.

Envoyez vite votre message à votre député !

Ça ne vous prendra que deux minutes, et ce sera déterminant pour arrêter le massacre des abeilles, et accélérer le passage vers une agriculture propre et pérenne, respectueuse de la nature et des pollinisateurs dont elle dépend.

<mime-attachment.jpg>

Madame, Monsieur,

Tous les signaux sont dans le rouge : les députés français s'apprêtent à rejeter l'interdiction des pesticides tueurs-d'abeilles néonicotinoïdes sur la base d'arguments irrecevables directement dictés par les lobbies de l'agrochimie :

Sans une pression massive et immédiate des citoyens sur les députés français, la décision historique d'en finir une fois pour toutes avec ces poisons pour sauver les abeilles et l'environnement passera définitivement à la trappe.

L'enjeu est capital. Et pas seulement pour la France :

Car si nous gagnons cette bataille décisive en France, l'un des principaux bastions de l'agriculture industrielle, il sera beaucoup plus simple d'obtenir ensuite l'interdiction des tueurs-d'abeilles au niveau européen.

C'est pourquoi je vous demande de signer de toute urgence la pétition au député de votre circonscription, en utilisant le système de pétition en ligne que nous avons préparé >> Cliquez ici

Un petit rappel des faits est sans doute nécessaire :

En mars 2015, l'Assemblée Nationale en France adoptait un amendement au projet de loi « Biodiversité » (1) interdisant purement et simplement les pesticides néonicotinoïdes sur le sol français dès janvier 2016.

Pour tous les citoyens et les associations qui militent depuis des années pour l'interdiction de ces pesticides mortels pour les abeilles, l'initiative courageuse des deux députés qui avaient déposé l'amendement a été une vraie bouffée d'espoir !

Pourtant :

À peine arrivé au Sénat, l'amendement a été immédiatement enterré par une poignée de sénateurs de la Commission Environnement (2) qui ont rejeté en bloc les rapports de plus en plus alarmants des académies scientifiques qui tirent la sonnette d'alarme avec de plus en plus d'insistance ! (3)

Pollinis a bataillé et réussi à faire redéposer l'amendement : malgré une mobilisation rapide des citoyens et 280 000 messages de protestation envoyés directement sur la boîte mail des sénateurs, il a été rejeté une deuxième fois par le Sénat français – et savez-vous sur la base de quels arguments ?

Quasiment mot pour mot ceux de l'agrochimie !

C'est affligeant : voir les lobbies balayer d'un revers de main méprisant les centaines d'études alarmantes produites par des laboratoires publics et indépendants du monde entier comme si elles n'avaient aucune valeur scientifique... Les entendre clamer que leurs produits ne sont pas si dangereux que ça, et accuser les agriculteurs de mal les utiliser et leur faire porter le chapeau pour la mort de millions d'abeilles... Ça nous fait dresser les cheveux sur la tête, ici à l'association.

Mais que des responsables politiques, des élus de la nation censés protéger l'intérêt général reprennent en cœur les mêmes insanités... C'est insupportable !

Et ça ne veut dire qu'une seule chose : que les lobbies de l'agrochimie ont renforcé considérablement leur pression sur le Parlement français.

Ce sont d'ailleurs les mêmes arguments fallacieux qui sont aujourd'hui repris par les députés qui s'apprêtent honteusement à rejeter à leur tour l'interdiction des tueurs-d'abeilles en France !

Alors, que les choses soient claires une bonne fois pour toutes :

            - NON : ce n'est pas parce que les agriculteurs utiliseraient mal les produits ou ne respecteraient pas les consignes de sécurité, comme le prétendent les firmes agrochimiques, que les néonicotinoïdes tuent les abeilles et tout ce qu'il y a dans le sol et les cours d'eau... et qu'ils sont en train de mettre en danger l'ensemble de la biodiversité dans le monde ! (4)

C'est dans la nature même de ces produits, 7000 fois plus toxiques que le DDT pour les abeilles et tous les petits insectes et lombrics indispensables à la vie, de ravager tout ce qu'ils croisent sur leur passage. Et il n'y a pas d'autre choix possible pour sauver la nature et sécuriser nos productions alimentaires que de les interdire au plus vite, purement et simplement.

            - OUI : la France, comme n'importe quel pays de l'Union européenne, peut parfaitement interdire unilatéralement la vente des pesticides néonicotinoïdes sur son territoire... ou de tout autre produit qu'elle jugerait dangereux pour l'environnement, la santé publique,

- page 1 de 35